Comprendre l’asthme de l’enfant

Une personne sur trois est diagnostiquée asthmatique. L’asthme est une maladie chronique qui touche l’enfant. C’est une pathologie qui entraine d’importantes difficultés respiratoires. Tous les enfants sont susceptibles de la contracter à la naissance. Afin d’en savoir plus sur cette maladie, il est nécessaire de se pencher sur ses fondements. Nous allons donc voir ensemble dans cet article en quoi consiste l’asthme de l’enfant. C’est effectivement un point important à savoir pour chaque parent.

Qu’est-ce que l’asthme ?

L’asthme est une maladie respiratoire chronique qui entraîne souvent de graves crises de symptômes. C’est une maladie incurable des voies respiratoires. La maladie provoque une inflammation et un rétrécissement à l’intérieur des poumons, ce qui limite l’apport en air.

Les symptômes de l’asthme se manifestent souvent par des crises périodiques ou des épisodes d’oppression thoracique, une respiration sifflante, un essoufflement et une toux.

Pendant le développement de l’asthme, les voies respiratoires gonflent et deviennent très sensibles à certaines substances qu’une personne peut inhaler.

Lorsque cette grande sensibilité provoque une réaction. Les muscles qui contrôlent les voies respiratoires se contractent. Ce qui fait que les voies respiratoires sont encore plus restreintes, provoquant de grands écoulements nasaux.

Crise d’asthme

L’ensemble des événements inflammatoires du système respiratoire peut entraîner les symptômes graves d’une crise d’asthme. Ces derniers surviennent lorsque les symptômes sont à leur apogée. Ils peuvent commencer soudainement et peuvent aller de mal en pire.

Dans certaines crises d’asthme, le gonflement des voies respiratoires bloque complètement l’accès aux poumons à l’oxygène. Ce qui ne lui permet également pas de pénétrer dans la circulation sanguine pour ainsi d’alimenter les organes vitaux. Ce genre de crise d’asthme peut être fatal et nécessite une hospitalisation urgente.

Quand une crise d’asthme débute, les voies respiratoires accumulent assez d’air dans les poumons. Mais elles n’expulsent pas le dioxyde de carbone assez rapidement. Le dioxyde de carbone est toxique et le gaz est très dangereux pour l’organisme. D’ailleurs, une crise d’asthme prolongée pourrait entraîner une accumulation du gaz dans les poumons.

Cela qui peut réduire davantage la quantité d’oxygène entrant dans la circulation sanguine. Les personnes présentant des symptômes précis d’asthme doivent consulter un médecin. Ce dernier leur fournira des traitements et des conseils sur les techniques de prise en charge. Les causes et les déclencheurs potentiels de l’asthme ainsi que leurs préventions seront expliqués. Enfin, le médecin prescrira aussi des médicaments pour aider à réduire la fréquence des crises d’asthme. Notez qu’un bon contrôle de l’asthme réduit l’impact de la maladie sur la vie quotidienne.

Types

Comme de nombreux facteurs différents se combinent pour causer l’asthme, il existe de nombreux types différents de maladie, séparés par l’âge et la gravité. Les adultes et les enfants partagent les mêmes déclencheurs de symptômes qui déclenchent une réaction allergique dans les voies respiratoires, y compris les polluants atmosphériques, les moisissures et la fumée de cigarette.

L’asthme infantile

Les enfants sont plus susceptibles d’avoir une forme intermittente d’asthme qui se manifeste par des crises graves. Certains enfants peuvent éprouver des symptômes quotidiens, mais la caractéristique commune chez les enfants asthmatiques est une sensibilité accrue aux substances qui causent l’allergie. Voir plus d’informations sur le site spécialisé Mpedia.fr.

La fumée secondaire du tabac cause de graves problèmes aux enfants asthmatiques. Selon l’Association pulmonaire américaine, entre 400 000 et 1 million d’enfants présente une aggravation des symptômes d’asthme en raison de la fumée secondaire.

Les enfants asthmatiques doivent se rendre plus souvent à l’hôpital pour se faire suivre. De plus, dès qu’une crise survient, il est nécessaire de passer aux urgences pour écarter tous les risques.

L’asthme léger peut disparaître sans traitement pendant l’enfance. Cependant, il existe toujours un risque que l’affection réapparaisse plus tard, surtout si les symptômes sont modérés ou graves.